Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun: Grand carnaval d’ouverture. 

Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun: Grand carnaval d’ouverture. 

Pour leur 10è anniversaire d’existence, le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun ouvre officiellement hostilités dans le cadre des activités de la 3è édition du Grand Prix Francophilie ce mardi 12 juillet 2022 dernier.

Il était exactement 10h , heure à laquelle nous observons un rassemblement d’une multitude de personnes au niveau du monument “J’AIME MON PAYS”. La marche est partie de cet endroit jusqu’au lieu du “MUSÉ NATIONAL”. 

Avant le mot de bienvenue de la présidente du Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun, elle invite les différents invités à observer une minute d’acclamation au défunt   sultan Roi des Bamouns Sa Majesté BOMBOH NJOYA. Madame la présidente du RJ2C Laurentine ASSIGA, qui par la suite, énonce un discours pour souhaiter aux personnalités invités présentes la bienvenue. Une occasion pour elle d’adresser ses remerciements en son nom et à celui de tout le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun.  Parmi les invités, nous avons eu la présence du  successeur du Sultan Roi des Bamouns, Monsieur le représentant du Ministre des Arts et de la Culture, Monsieur le représentant du Ministre des Relations Extérieures, Monsieur le représentant du Ministre de la communication, Excellence Monsieur le Haut Commissaire du Canada au Cameroun.

Par la suite, nous avons eu droit à un passage musical de la Reine de l’OEUST et du SUD Cameroun, Élise KAMENI qui nous a offerte une magnifique prestation. La prise de parole de Dr Éveline Essomba qui représentait le président de l’Union Internationale de la Presse Francophone. Cette dernière a eu à rappeler l’importance de rendre hommage au défunt Sultan Roi des Bamouns en lui attribuant les honneurs de cette 3 édition du Grand Prix Francophilie. C’est dans cette lancée qu’elle prononce ces quelques mots «je prends la parole pour dire merci à l’attention qui a été accordé l’UIPF par Madame la présidente. Je voudrai saluer le thème retenu, celui du patrimoine qui nous ramène à nous même, à nos racines, qui nous invite également, qui nous enjoint de promouvoir ce patrimoine qui a besoin d’être montré, célébré, partagé, transmis après aux générations futures. Je voudrais également saluer cette belle initiative de consacrer ce 10è anniversaire et cette 3 édition du prix francophilie des médias à l’hommage du Sultan BOMBOH NJOYA un grand homme, 19e Roi de la dynastie Bamouns(…) le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun prolonge enfaite l’hommage de tous les hommes de culture, de tous les journalistes, de tous les hommes de médias. (…).»

Un défilé de mode présenté par Passy pour sa nouvelle collection. Juste après, prise de parole du représentant du ministre des Arts et de la culture qui dit «(…) il s’agit donc d’un acte majeur du chef de l’État S.E Paul Biya qui à travers cette loi, permet à la culture de s’arrimer à l’environnement économique actuel. Notamment la stratégie de développement 20 30, qui a permis de déclasser la culture du social aux industries de services. Il s’agit donc pour vous chers artistes, distingués Hommes de médias, de saisir cette balle pour permettre à la culture et à la communication d’entrer dans les services économiques. (…)»

Par la suite, nous avons eu l’occasion d’assister à une belle Prestation de danse transitionnelle bamoun par le groupe ASSONJA. À la même occasion, il y’a eu la prise de parole du sorcier du Cameroun, le professeur S.M BINGONO BINGONO pour expliquer comment se transmettait les messages à l’époque des colonisateurs grâce au “kull” (tambour d’appel avec baguettes). Il a par ailleurs mis un point sur l’importance de cet objet d’art de sonorisation qui fait partie de la grande famille des Idiophones. 

La cérémonie d’ouverture tant vers sa fin, cela saurait se terminer sans procéder à la coupure du ruban. Mais avant cette section, on passe à la phase de bénédiction à travers une Colombe afin que la culture ne puisse pas disparaître. On assiste à la transmission des valeurs de la culture du journalisme d’une génération avancée à celle cadette, celle ci qui ensuite la transmet à la génération minime qui est une génération future (effectué par la promotrice du média digital MEAMLA et promotrice du Cameroonian Dance Challenge AMELIE LAURE MEKAMANGA membre du RJ2C). Par la suite de cela, le mot de Madame la représentante du Ministre de la Communication qui a eu l’honneur de déclarer ouverte la célébration des 10ans de RJ2C et la 3è édition du Grand Prix Francophilie. La coupure du ruban pour marquer ouvert la cérémonie qui s’achèvera le 17 juillet 2022 du côté du palais des congrès.

Afin de marquer la fin de la cérémonie, nous avons assisté à une séance de Photo de famille et une interview de la Présidente du RJ2C.

Articles récents

Articles récents